Actualités

De nouveaux relevés topographiques et bathymétriques programmés sur le terrain

Dans le cadre des études de projet du secteur 1 entre Compiègne et Passel, la SCSNE va engager une nouvelle campagne visant à effectuer des relevés topographiques et bathymétriques (mesures des profondeurs et des reliefs de la voie d’eau).

La SCSNE a confié à la société INGEO la réalisation de ces levés. Cette campagne, qui interviendra entre septembre et décembre 2018 consistera à poser des points de repères de nivellement et à mesurer la position et les altitudes des ouvrages, des terrains et du lit des rivières. Des informations qui serviront de références pour les entreprises de travaux.

Ces levés permettront de réaliser les études de détail du projet Seine-Nord Europe préalables à la constitution des dossiers de consultation des entreprises de travaux. 

14 septembre 2018 - Rencontre FRTP / SCSNE : un point d’étape sur les perspectives à venir

La FRTP Hauts de France est la fédération réginale des travaux Publics. Elle regroupe les entreprises de la Région Hauts de France qui agissent en matière de Travaux  Publics. Dans le cadre de leurs relations partenariales régulières, la FRTP et la SCSNE ont échangé ce vendredi 14septembre lors de l’assemblée générale de la FRTP.

L’occasion de faire un point tant sur la gouvernance, le financement et l’avancement technique et organisationnel du Projet. Des échanges directs, francs et riches qui ont fait ressortir des ambitions communes :

  • Rester vigilants pour laisser des marchés d’une taille adéquate aux capacités des entreprises locales
  • Etre pragmatiques avec les clauses d’insertion en fonction des secteurs d’activités des entreprises en travaillant le plus en amont possible avec les réseaux de détection et sélection des candidats : la SCSNE s’est engagée dans cette voie avec le dispositif Canal Solidaire en étroit partenariat avec les départements
  • Définir l’ ambition d’innovation afin d’anticiper au maximum cette démarche dans l’intérêt de toutes les parties
  • Etre à l’écoute des entreprises qui souhaitent dialoguer avec les équipes du projet en amont des phases de consultation pour apporter leur expérience pratique

Des réunions régulières au regard des étapes du projet se tiendront.

Retrouvez la présentation de la SCSNE lors de cette rencontre :

Des prises de vues aériennes du projet ont été effectuées cet été

La réalisation de levés topographiques de la zone d’emprise du projet et de ses abords est indispensable pour mener les études détaillées du projet du Canal Seine-Nord Europe.

Ainsi, cet été, au cours du mois d'août, une  couverture photographique aérienne stéréoscopique a été effectuée sur une bande de 2 km de large, axée sur l’ensemble du tracé de 107 kms du projet CSNE.

L’acquisition aérienne a été réalisée par survol du fuseau selon 15 bandes et correspond à  environ 1300 prises de vue effectuées par la camera Eagle Prime de chez Vexcel.

Crédits photos : Geofit

Des prélèvements de sédiments en cours dans les canaux et cours d’eau du secteur 1

Depuis le mois de juillet, une campagne de prélèvement de sédiments est en cours dans les canaux et cours d’eau du secteur 1 entre Compiègne et Passel.

C’est le bureau d’études BURGEAP/GINGER qui est chargé d’effectuer ces prélèvements.

Les prélèvements de sédiments sont réalisés sous eau dans les canaux et cours d’eau du secteur 1. A l’aide d’une embarcation légère, fabriquée spécifiquement pour ce type de travaux, l’équipe de BURGEAP a ainsi sillonné l’Oise, le canal latéral à l’Oise et les petits cours d’eau du secteur comme les ruisseaux Belle Anne, de la Divette, Lannoy, du Buisson aux renards, de Ribécourt, du Moulin, le Matz et l’Aronde.

Les travaux de prélèvements ont débuté en juillet, ils se poursuivent et s’achèveront mi-septembre.

Près de 150 échantillons de sédiments superficiels et profonds vont être analysés (caractéristiques physiques, chimiques, écotoxicité et valeur agronomique).  

Ce travail permettra d’évaluer les volumes et qualités des sédiments qui seront extraits pendant les travaux afin de définir pour chacun d’eux la filière de réutilisation, valorisation ou évacuation la plus appropriée : valorisation agricole, valorisation pour d’autres usages (remblais, techniques routières…), mise en dépôt dans des installations de stockage de déchets inertes, traitement d’éventuelles pollutions, stockage des déchets dangereux. Les premiers résultats sont attendus en octobre.

Crédits photographiques : BURGEAP/GINGER

Appel à candidatures pour l'observatoire de l'environnement jusqu'au 31 août 2018

Crédits photographiques : Damien Lachas

Dans le cadre de la mise en place récente de son Observatoire de l'environnement, la Société du Canal Seine-Nord Europe a lancé un appel à candidatures jusqu'au 31 août 2018.

L'observatoire de l'environnement est une instance indépendante constituée d’experts chargés de suivre les effets sur l'environnement du projet de Canal Seine-Nord Europe. Il a aussi pour objectif de conseiller le maître d'ouvrage en promouvant l'exemplarité environnementale du projet.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter :

Pour tout renseignement complémentaire, merci d’adresser vos questions à l’adresse suivante : observatoire@scsne.fr

Par ailleurs, jusqu'au 31 août 2018, la SCSNE recrute également pour son comité scientifique et technique. Plus d'information à la rubrique Recrutement.

Crédits photographiques : Damien Lachas