Retour

Actualités

28 février 2019 - Signature de la convention Canal Solidaire en faveur de l'insertion par l'activité économique

La Société du Canal Seine-Nord Europe, les Départements du Nord, de l’Oise, du Pas-de-Calais, de la Somme, de l’Aisne et du Val d’Oise, partenaires de la démarche Grand chantier du projet de Canal Seine-Nord Europe, s’engagent en faveur de l’insertion des personnes par l’activité économique.

Xavier Bertrand, Président du Conseil de surveillance de la Société du Canal Seine-Nord Europe (SCSNE), Jean-Claude Leroy, Président du Département du Pas-de-Calais, Marie-Christine Cavecchi, Présidente du Département du Val d’Oise, Jean-René Lecerf, Président du Département du Nord (représenté par Arnaud Decagny, vice président infrastructure), Nadège Lefèbvre, Présidente du Département de l’Oise (représentée par Sandrine De Figueiro, vice-présidente chargée de l'action sociale et politique d'insertion), Laurent Somon, Président du Département de la Somme (représenté par Philippe Varlet, Vice-président chargé du développement des territoires lié au projet de Canal Seine Nord Europe), Nicolas Fricoteaux, Président du Département de l’Aisne (représenté par Carole Deruy, Présidente de la commission Affaires sociales, Solidarités, Autonomie et Insertion),

ont signé le 28 février 2019, dans le cadre de la démarche Grand chantier, la convention « Canal solidaire » pour concrétiser leur engagement à faire du projet de Canal Seine-Nord Europe une grande opportunité pour l’insertion des personnes par l’activité économique.

La convention « Canal solidaire » s’inscrit dans le cadre du dispositif « Canal solidaire ». Ce dispositif innovant favorise la mise en oeuvre d’une clause d’insertion par l’activité économique (CIAE) au sein d’un maximum de marchés publics destinés à la réalisation du futur Canal Seine-Nord Europe.
La CIAE offre ainsi la possibilité aux personnes engagées dans un parcours d’insertion vers l’emploi durable de consolider et de finaliser leur projet professionnel, en collaboration avec les entreprises attributaires de marchés.

Ce sont actuellement 13 bénéficiaires travaillant dans 9 entreprises. Parmi eux : des demandeurs d’emploi de longue durée, des bénéficiaires des minimas sociaux, des jeunes sans expérience ou sans qualification, etc.

Au total, 13 343 heures ont été réalisées, soit un volume 5 fois supérieur aux objectifs initialement fixés par la société pour ce stade d’avancement du projet.

Plus d'information dans le Communiqué de presse.