Retour

Actualités

Piézomètres : campagne de reconnaissance du réseau en place du 9 au 21 décembre

Pour réaliser un canal, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement des eaux superficielles mais aussi des eaux souterraines du territoire et d’anticiper les effets potentiels qu’aurait le projet, afin de prendre les mesures adaptées pour éviter et réduire les impacts. Pour connaitre les eaux souterraines, on utilise des piézomètres (voir photo). Ces piézomètres permettront également, lorsque le canal sera mis en service, d’analyser l’effet du canal sur les nappes d’eau souterraine du territoire.

Un réseau de piézomètres avait été mis en place par Voies Navigables de France (VNF) dans le cadre des premières études de conception du Canal Seine-Nord Europe. La Société du Canal Seine-Nord Europe reprend le suivi de ces piézomètres et a donc missionné le bureau d’étude Hydrogéotechnique – Geaupole afin qu’il vérifie l’état et le fonctionnement de ces ouvrages. Cet état des lieux permettra de décider le maintien ou la suppression de chaque piézomètre, et de reprendre le suivi sur un réseau actualisé à partir de mars 2020.

Cette campagne de reconnaissance sera réalisée entre le 9 et le 21 décembre 2019.

Si vous souhaitez davantage d’informations quant à ces investigations, vous pouvez poser vos questions à l’adresse mail suivante : piezometre@scsne.fr

Définition

Qu'est-ce qu'un piézomètre ? Un piézomètre est un ouvrage non exploité permettant de mesurer le niveau d’une nappe en un point donné. Il peut s’agir d’un ouvrage construit par l'homme (puits, forage, gravière, ...), ou bien un point naturel (source, aven, grotte, ...).