Retour

Emploi et développement économique

Une opportunité pour l'emploi

Dans le cadre de la démarche Grand Chantier et du dispositif Canal Emploi, un Kit des compétences attendues pour les métiers du Canal Seine Nord Europe a été produit par Pôle Emploi : 28 métiers directs ont été identifiés.

Les prévisions d’emploi

La construction du canal générera des emplois directement liés au chantier, appelés emplois directs, et des emplois liés aux activités autour du chantier comme l’hébergement des équipes, appelés emplois indirects. L’étude conduite lors de la mission de reconfiguration menée par le député Rémi Pauvros en décembre 2013 estimait que le chantier mobiliserait 3000 à 6000 emplois directs par an. Les études conduites actuellement par VNF en lien avec les partenaires (Régions, Départements, fédérations professionnelles…) visent à affiner ces chiffres et à préciser la localisation de ces emplois et le planning précis des travaux.
A titre de comparaison, la ligne Grand Vitesse Tours-Bordeaux, mise en service en 2017, a induit 7000 emplois directs par an pour un chantier d’environ 7 milliards d’euros, soit un budget supérieur à celui du canal Seine-Nord Europe.  

Quels sont les métiers du chantier du canal et autour du chantier ?   

Dans le cadre de la démarche Grand Chantier et du dispositif Canal Emploi, un Kit des compétences attendues pour les métiers du Canal Seine Nord Europe vient d’être produit par Pôle Emploi : 28 métiers directs ont été identifiés.

Ce référentiel est le fruit d’un partenariat avec la région Hauts de France et les professionnels notamment du secteur des Travaux Publics afin de coller au plus près des préoccupations des futures entreprises du CSNE, et d’utiliser le même vocabulaire pour valoriser les compétences attendues et les compétences offertes.

Consulter le kit des compétences attendues :

Il permet de découvrir quelles compétences seront recherchées pour travailler à la réalisation du Canal, sur les emplois directs dans un 1er temps, illustrées pour les principales par des vidéos.

D’autres activités se développeront grâce au chantier

Le chantier permettra également aux territoires de bénéficier d’opportunités qui créeront d'autres emplois :

  • Des services seront directement nécessaires pour les équipes du chantier, créant de nombreux emplois indirects : restauration, hébergement, transport ;
  • Du tourisme lié au chantier pourra également se développer selon les territoires : guides touristiques, services de transport, restauration… Ce sera aussi l’opportunité de faire visiter d’autres richesses de la Région.

Enfin, le transport fluvial devrait également se développer dès le démarrage des travaux, en favorisant l’approvisionnement du chantier par la voie fluviale.

En partenariat avec :