Retour

Actualités

Opération nichoirs du Canal

Le long du tracé du futur Canal Seine-Nord Europe, des travaux destinés à faire place aux chantiers ont démarré cet automne dans le Nord Compiégnois. Ces opérations s’accompagnent d’actions pour limiter les impacts sur la faune et la flore. C’est dans cette démarche que la Société du Canal Seine-Nord Europe (SCSNE) propose aux habitants des communes suivantes de participer à l’opération « Les nichoirs du Canal » : Cambronne-lès-Ribécourt, Chiry-Ourscamp, Clairoix, Choisy-au-Bac, Janville, Longueil-Annel, Montmacq,  Passel, Pimprez, Le Plessis-Brion, Pont-l'Evêque, Ribécourt-Dreslincourt, Saint-Léger-aux-Bois, Thourotte.

Accueillez les oiseaux avec les nichoirs

J’agis pour préserver la nature

Vous avez un jardin ?

La SCSNE lance un appel aux habitants volontaires des communes du Nord Compiégnois avoisinant le futur Canal, pour accueillir dans leur jardin un nichoir à oiseaux afin de créer des habitats de substitution. Cette opération pilote est réalisée sur 5 saisons de nidification. Elle sera étendue dès 2023 aux autres communes traversées par le Canal.

Pourquoi des nichoirs ?

Les oiseaux passent une grande partie de leur vie dans les haies, fourrés, lisières et boisements, tant pour s’alimenter, et se reposer que s’y reproduire. La construction du Canal Seine-Nord Europe nécessite de libérer les terrains, en défrichant et déboisant. Cela peut impacter l’habitat des oiseaux. La pose de nichoirs dans les jardins situés à proximité du chantier est ainsi un moyen simple d’offrir aux oiseaux une solution pour installer leur nid et élever leurs petits.

Comment ça marche ?

Suite à votre inscription, vous recevrez votre nichoir.

Installez-le dans votre jardin début mars, avant la période de nidification qui s’étale jusqu’à l’été. Puis, observez durant toute l’année les oiseaux qui s‘y installent et apprenez à les reconnaître. À la fin de l’été et pendant 5 ans, partagez vos observations avec la SCSNE et contribuez ainsi au suivi scientifique de l’opération.

Comment participer ?

L'environnement au cœur du Canal

Lors de la conception d’un projet d’aménagement, on évalue très précisément ses impacts sur l’environnement (la faune, la flore, l’eau, les sols, etc.). Le projet du Canal est conçu de manière à éviter ou réduire au maximum ces impacts. Quand cela n’est toutefois pas possible, des aménagements environnementaux sont réalisés pour les compenser.

Le programme de compensation environnementale du Canal vise à atteindre et même à dépasser l’équivalence écologique. C’est-à-dire qu’à terme, l’ensemble des aménagements environnementaux permettra de protéger et d’accroître la biodiversité sur le territoire, par rapport à la situation d’aujourd’hui.

Plus de 1 000 hectares de sites naturels vont ainsi être restaurés ou créés pour développer une variété d’habitats (zones humides, prairies sèches, frayères, haies, boisements) favorables à la biodiversité.

Les premiers aménagements environnementaux ont même débuté dès 2017 dans l’Oise.

Pour toute question, consultez notre Foire aux Questions :